LIGNE BANCAIRE : Rémunération variable 2024

UN NOUVEAU MODE DE CALCUL EN 2024 POUR LA LIGNE CONSEIL BANCAIRE

Pour cette année, la Poste nous a fait part de sa volonté de simplifier les modes de calcul.

Le dispositif reste axé sur un CAO (contrat annuel d’objectifs) global ainsi réparti :

  • CAO de production collectif Secteur.
  • Développement du fonds de commerce (taux d’équipement et stocks de clients engagés).
  • Qualité de la relation et satisfaction clients (NPS).

Mise en place d’un système de bonus-malus basé sur la connaissance clients et la maitrise des risques, ainsi que sur le taux de formations réalisées.

Mise en place d’un bonus LPM lié à l’atteinte de l’objectif et à la main des DS.

Mise en place (au deuxième quadrimestre ?) de plusieurs enveloppes à la main des DT :

  • Survalorisation de la performance individuelle.
  • Entraide et expérimentation.
  • Compensation liée aux postes vacants.

Équilibre maintenu entre performance collective et individuelle (50/50).

La CFTC demande :

  • Pour limiter les effets induits sur la rémunération variable par le nombre croissant de portefeuilles non pourvus, la CFTC demande le respect strict de l’utilisation de l’enveloppe compensatoire pour postes vacants.
  • Pour l’attribution des primes à la main des DT, la CFTC demande l’application de critères objectifs et mesurables.
  • Dans le cas probable où Ma French Bank serait retirée de la vente en cours d’année, la CFTC demande la révision de l’objectif de CAO de production en conséquence.

Autres articles

La Poste Maison mère

LE CSE : ACTIVITÉS SOCIALES ET CULTURELLES

Le 27 juin s’est tenu le dernier conseil d’orientation et de gestion des activités sociales à La Poste (COGAS). L’occasion de faire le bilan de